Patrimoine & Tourisme > Couvent des Célestins
COUVENT DES CÉLESTINS XVIIe et XIXe siècle

Le couvent des célestins se répartit sur deux cloîtres. Le plus proche de la basilique, reconstruit au XIXe siècle, accueille le presbytère. Le plus éloigné, du nouveau couvent, appartient à l'établissement d'origine : depuis les lois de séparation de l'Église et de l'État, il contient le musée d'Art religieux, I'école et la mairie. Cependant, les congrégations réussirent à maintenir longtemps deux écoles privées et un orphelinat agricole du nom de Nazareth (actuel E.S.A.T.). Le cloître le plus ancien conserve deux galeries superposées en anse de panier, analogues à celle du couvent des Ursulines de Saint-Macaire.

BOISERIES DE LA SACRISTIE XVIIIe siècle

Construite par les célestins au XVIIe siècle, la sacristie reçoit plus tard un précieux et fin parement de boiseries ouvragées intégrant un confessionnal qui marque l'apogée du pèlerinage de Verdelais, avant que Louis XV ne ferme le couvent en 1779.