Patrimoine & Tourisme > Calvaire
STATUES RESTAUREES
CALVAIRE 1863
A la fin du XVIIe siècle, un premier calvaire est établi sur le mont Cussol par le père Proust, avec seulement quatre chapelles, au moment où il faut construire un chemin praticable pour les pèlerins venus de Saint-Macaire. Le cardinal Donnet parvient en 1863 à inaugurer un nouveau calvaire composé de 14 chapelles, ponctuant toutes les stations de la Via Dolorosa. Les trois croix du sommet, initialement en bois, seront remplacées par des croix métalliques pour contrer les effets de la foudre. Chacune des stations possède un haut-relief en grès céramique. Le parcours est ouvert par la chapelle consacrée à la sainte Agonie, encadrée par les statues de Jérémie et d’lsaïe.
 
Le Calvaire est à la charge de la municipalité par la signature d'un bail emphytéotique avec le Diocèse en 2007.
 
Il présente des intérêts nombreux : historiques, patrimoniaux, paysagers et enfin touristiques.
Les Visiteurs en toutes saisons viennent le découvrir, soit dans une démarche religieuse ou tout simplement touristique en s'intéressant souvent à l'art, à l'architecture, aux paysages, au charme en péril de ce flan de colline où depuis le Mont Cussol on a une vue superbe du Sud Gironde, du Sauternais, et des châteaux de Malle, Fargues, et Yquem.
"Les côtés curieux, pittoresque et plaisant de ce site ne saurait se subsistuer à l'identité et au caractère de ce lieu dont l'ensemble du terrain d'assiette est classé Monument Historique".
 
Pour qui connait Verdelais ce site est dans le prolongement de la Basilique et du cimetière qui accueil le tombeau de Toulouse Lautrec.
Le calvaire forme une unité patrimoniale, paysagère et touristique au titre d'un circuit habituellement emprunté par les visiteurs, jalloné de petites chapelles permettant en outre d'accéder à un point de vue sur la partie basse du village.
 
Il était devenu essentiel et urgent d'envisager une prise en charge visant une Restauration progressive de ce site afin de lui redonner son éclat ce qui ne peut apporter qu'une meilleure image à notre village.
Actuellement les dégradations avancées constatées par le visiteurs, le pélerins n'amène que des consternations.
Les opérations de sauvegarde envisagées seront l'opportunité d'aménagements durables afin d'améliorer la sécurité des lieux, et avec la perspective d'animation du site au bénéfice des visiteurs.
SOYONS ACTEURS DE LA SAUVEGARDE DE NOTRE PATRIMOINE
livret 1 livret 2 Livret 3
livret 4 livret 5